reptiforum

forum consacré aux reptiles et amphibiens
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Toute l'équipe de reptiforum vous souhaite une excellente année 2010

Partagez | 
 

 CONSEILS PRATIQUES

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: CONSEILS PRATIQUES   Ven 27 Juil - 16:12

LES VACCINS


Sassie a écrit:
Contre quelles maladies vacciner son chien ?

La maladie de carré : cette maladie est souvent mortelle. Elle touche particulièrement les chiots et les chiens âgés.

L'hépatite de Rubarth : très grave maladie du foie, aujourd'hui de plus en plus rare grâce à la vaccination.

La parvovirose ou gastro-entérite virale : maladie gravissime, surtout chez les jeunes chiens.

La leptospirose : se transmet par l'urine de rats infectés par des bactéries (les leptospires).

La piroplasmose : transmise par les tiques. Il existe un médicament contre cette maladie, mais il est parfois trop tard pour l'employer. La vaccination, bien qu'assez coûteuse, est vivement conseillée pour les chiens qui vivent à la campagne.

Ces maladies ne sont pas transmissibles à l'homme.

La rage : Cette maladie bien connue se transmet aussi aux hommes. La vaccination contre la rage est obligatoire dans les 16 départements déclarés contaminés. Attention ! Si votre chien se perd dans l'un d'entre-eux, il ne vous sera rendu que s'il est vacciné contre la rage et tatoué. Fortement conseillée si vous habitez un département limitrophe ou si vous vous déplacez avec votre animal. Pour toutes ces vaccinations, un rappel annuel est indispensable.

snake64 a écrit:
Nabi a écrit:
Sassie a écrit:
La piroplasmose : transmise par les tiques. Il existe un médicament contre cette maladie, mais il est parfois trop tard pour l'employer. La vaccination, bien qu'assez coûteuse, est vivement conseillée pour les chiens qui vivent à la campagne.

Petite précision concernant le vaccin contre la piroplasmose, il n'est pas efficace à 100%. Lorsqu'un animal vacciné attrappe la piro, les effets de la maladie sont diminués, mais les symptômes aussi, au point de passer parfois inaperçu, ce qui peut entrainer de grave complications car un animal atteint doit être soigné dans les plus brefs délais pour éviter le pire. C'est pour cette raison qu'aucun de mes chiens n'est vacciné contre la piroplasmose bien que nous vivions à la campagne, je préfère traiter en préventif avec du Frontl*ne. Après, biensûr, ce n'est que mon point de vue, que mon vétérinaire partage.

snake64 a écrit:
Nabi a écrit:
Sassie a écrit:
La rage : Cette maladie bien connue se transmet aussi aux hommes. La vaccination contre la rage est obligatoire dans les 16 départements déclarés contaminés. Attention ! Si votre chien se perd dans l'un d'entre-eux, il ne vous sera rendu que s'il est vacciné contre la rage et tatoué. Fortement conseillée si vous habitez un département limitrophe ou si vous vous déplacez avec votre animal.

Je conseille vivement de faire le vaccin anti-rabique même si celui-ci n'est pas obligatoire dans les départements indemnes de rage, et ce pour plusieurs raisons:
- Ce vaccin est obligatoire pour l'inscription dans la plupart des Clubs Canins, mais aussi dans les campings et hotels acceptant les chiens et dans toutes les expositions canines;
- Ce vaccin est également obligatoire dans la plupart des pays limitrophes de la France où vous aurez peut-être l'occasion de vous rendre un jour en compagnie de votre chien;
- Quand on fait le vaccin anti-rabique en même temps que les autres rappels de vaccins annuels, cela ne coûte pas beaucoup plus cher, tandis que si vous devez le faire séparément parce qu'il est exigé dans un lieu où vous devez vous rendre avec votre animal, cela vous reviendra nettement plus cher que si vous l'aviez grouppé avec les autres;
- Si un cas de rage se déclare dans votre département, vous ne serez pas ennuyé si votre chien est déjà vacciné.
Tous mes chiens sont vaccinés contre la rage, et j'encourage vivement tous mes clients à faire de même. C'est une précaution qui ne coûte pas très cher au regard des complications que l'on peut rencontrer avec un animal non vacciné.

AGILITY

Nath1 a écrit:
Expert,Experte,
J'aimerai beaucoup enseigner l'agility à mon chien par mes propres moyens, j'ai donc réaliser une "expérience", j'aimerai votre avis sur la chose (sécurité, performances...):

EDUCATEUR CANIN

Sassie a écrit:
Un cours collectif vous coûtera 25 euros, et comptez 50 euros pour un cours individuel.

Si vous recherchez un éducateur canin, appelez le 01.49.09.04.29 ou www.Cecp.org.

ADRESSES UTILES


Sassie a écrit:
Société Centrale Canine
155 avenue Jean-Jaurès - 93535 AUBERVILLIERS CEDEX
01.49.37.54.54 www.scc.asso.fr

Ecole Nationale Vétérinaire de Maisons Alfort
7 avenue du Général de Gaulle - 94707 MAISONS ALFORT CEDEX
01.43.96.71.00 - www.vet-alfort.fr

Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon
1 avenue Bourgelat - BP 83 - 69280 MARCY L'ETOILE
04.78.87.25.25 - www.vet-lyon.fr

Ecole Nationale Vétérinaire de Nantes
La Chantrerie - B0 40706 - 44307 NANTES CEDEX
02.40.68.77.77 - www.vet-nantes.fr

Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse
23 Chemin des Capelles - 31076 TOULOUSE CEDEX 3
05.61.19.38.00 - www.envt.fr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: CONSEILS PRATIQUES   Ven 27 Juil - 16:13

PASSEPORT EUROPEEN


Sassie a écrit:
Eh oui, il est obligatoire, et ce depuis le 1er Octobre, si vous voulez vous déplacer dans la Communauté Européenne avec votre animal :

Les dispositions relatives au passeport pour animal de compagnie sont pleinement applicables sur tout le territoire de l'Union depuis le 1er octobre 2004. Ce document, que doit pouvoir présenter quiconque se rend dans un autre État membre avec un chat, un chien ou un furet, prouvera que l'animal a été vacciné contre la rage, seule condition requise pour l'admission d'un animal de compagnie dans chacun des États membres, hormis l'Irlande, Malte, la Suède et le Royaume-Uni (où s'appliquent des critères plus rigoureux); il remplace 25 documents nationaux. Une micropuce électronique (transpondeur) - dispositif que les États membres devront introduire au cours des 8 prochaines années - permettra d'identifier facilement les animaux et d'établir que tel animal de compagnie correspond bien à tel passeport. Pendant cette période transitoire de 8 ans, un tatouage sera également autorisé en tant que mode d'identification de l'animal, sauf en ce qui concerne le Royaume-Uni, Malte et l'Irlande, pays qui exigent d'ores et déjà le transpondeur. Il est loisible aux États membres de recourir à des dispositions nationales pour autoriser l'entrée de jeunes chiens ou chats non vaccinés.

En ce qui concerne l'entrée d'animaux en Irlande, en Suède, à Malte ou au Royaume-Uni, un titrage des anticorps (test servant à vérifier l'efficacité du vaccin) devra être effectué après la vaccination (l'échantillon étant prélevé au moins 6 mois avant le déplacement envisagé en ce qui concerne le Royaume-Uni, Malte et l'Irlande, et pour la Suède 120 jours au minimum après la vaccination).

Le passeport peut fournir de surcroît diverses précisions concernant d'autres vaccinations, même non obligatoires, ainsi que des informations sur le passé médical de l'animal; il permettra aux propriétaires d'animaux de compagnie de voyager sans devoir s'enquérir des règles en vigueur dans le pays de l'Union où il compte se rendre.

GUIDE DES PENSIONS ROYAL CANIN

Sassie a écrit:
Vous partez en vacances ? Rassurez-vous, il existe toujours une solution!

Commandez ce guide ici : conso@royal-canin.fr ou www.royalcanin.fr


Vous avez aussi la possibilité de faire garder votre animal à domicile :

www.dogsitting.fr

EDUCATION D'UN JEUNE CHIOT
Sassie a écrit:
Voici quelques conseils de base pour éduquer l'adorable petite boule de poils que vous venez d'acquérir. Je me tiens à votre entière disposition pour tout souci particulier, ici ne sont données que quelques règles essentielles de base.

Quand commencer le dressage

L'éducation d'un chiot doit commencer dès le moment où il met une première patte chez vous ! Heureusement, lorsque votre chien est jeune, il est plein d'énergie et est donc facile à éduquer ; de plus il n'a pas encore pris de mauvaises habitudes. Plus tard, vous aurez peut-être envie de rejoindre un centre d'éducation et de donner à votre « adolescent » des cours de groupe avec un éducateur compétent. Votre éleveur pourra certainement vous indiquer où trouver des informations sur ces cours.

Deux mots essentiels

En éducant votre chiot, vous allez devoir utiliser deux mots plus que n'importe quels autres :

Le premier de ces mots est le nom du chiot. Félicitez-le lorsqu'il y répond et vient vers vous.

Le second mot qu'il doit apprendre est « non ». Et « non » veut dire « arrête immédiatement ce que tu es en train de faire ».

C'est peut-être amusant de voir un jeune chiot mordiller une vieille pantoufle, mais ce ne sera certainement plus aussi amusant lorsque, ayant trois fois cette taille, il « mangera » vos plus belles chaussures. Si le chiot mordille quelque chose d'interdit, dites « non » et donnez-lui son propre jouet à mâcher.

Autre chose que votre chiot ne devrait pas faire et qu'il vous faut contrôler tout de suite, est sa propension à sauter sur les gens pour les accueillir. Outre le fait que la plupart de vos amis n'aimeront pas forcément cela, ils seront particulièrement fâchés de ce comportement lorsque votre chien, devenu grand, mettra ses pattes sales sur leurs vêtements. Agissez tôt avant que de mauvaises habitudes ne se soient installées. Au lieu de lui donner de l'attention, ignorez votre chiot lorsqu'il saute. Félicitez-le par contre lorsque ses quatre pattes sont sur le sol.


Commencer immédiatement le dressage pour la maison

L'éducation à la maison devrait commencer dès que vous ramenez votre chiot chez vous.

Il est très important d'apprendre à un chien à demander à sortir. Un jeune chiot digère vite sa nourriture. Regardez-le : à peine a-t-il fini de manger qu'il commence à s'agiter et il peut même se mettre à tourner en rond. Montrez-lui l'endroit de la maison que vous avez désigné comme étant ses toilettes. Mettez un journal par terre ; n'oubliez pas de le changer. Au bout de quelques semaines, bougez graduellement le journal vers la porte d'entrée tout en réduisant, en même temps, la taille du papier.

Une fois que votre chiot sera habitué au journal, il demandera ensuite à sortir en s'asseyant devant la porte. A partir de ce moment-là, vous devrez le sortir dès le matin au réveil, après les repas et juste avant de vous coucher. Tenez-vous à ces horaires et vous verrez la rapidité avec laquelle vous atteindrez le résultat désiré. Cela demande du temps et de la patience, mais c'est de cette manière que vous disciplinerez votre chien... et vous-même. N'oubliez jamais de le féliciter.

Pour obtenir qu'un chiot fasse ses besoins dehors à l'endroit que vous pensez être le plus adéquat, choisissez et utilisez un mot ou une phrase particulière (un ordre) à chaque fois. Le chiot n'apprendra pas tout de suite, bien sûr, mais prenez votre temps, soyez ferme et, surtout, soyez patient.


Le chien obéissant

A partir de six semaines, vous pouvez enseigner à votre chiot des ordres élémentaires. Impliquez toute la maisonnée dans ce processus. Récompensez votre petit chien par une démonstration d'affection et des caresses lorsqu'il fait les choses correctement. Ne le punissez pas pour ne pas avoir obéi à un ordre. Retirez simplement la récompense ; sinon il va associer cet ordre à une punition. Donnez-lui des leçons courtes -- cinq minutes, mais régulièrement – chaque jour. Rendez ces leçons ludiques. Pour donner des ordres, utilisez des mots court qui sonnent clairement différents les uns des autres, tels que « au pied », « assis », « pas bouger » et « viens ».

L'éducation demande de la patience et de la discipline de la part d'un propriétaire, mais vous verrez, au bout du compte, ce n'est pas si difficile de travailler avec un adorable chiot plein de vie.

BIENVENUE AUX CYNOPHILES


Sassie a écrit:
Sans aucune hésitation, mon animal préféré, c'est bien le chien, et si je les aime tous, le chien arrive cependant en tête de liste avec une bonne longueur d'avance! I love you

Bien sûr, il y a chien et chien ... Du petit chien de salon au molosse, il y a toute une palette de choix!

Mon préféré, vous l'aurez deviné, reste le teckel standard à poil ras ... mon père en faisait l'élevage, il a su me transmettre cette passion, mais en toute objectivité, je dirais que je reste en totale admiration face à un animal si petit, si court sur pattes, mais qui a tout d'un grand lorsqu'il s'agit de s'imposer, de faire preuve d'entêtement et de caractère, voire de ... mordre. A ce moment, l'avorton devient un géant! affraid

Mon premier chien, je l'ai eu lorsque j'étais gamine. Il y avait une famille d'alcoolos qui squattaient un vieux pavillon laissé à l'abandon en face de la maison de mes parents. Ces gens avaient un berger allemand bâtardé (plutôt chien-loup car bien plus costaud que le B.A., en fait) qui était à moitié fou et vraiment dangereux. Ils le laissaient dans le jardin et ne s'en n'occupaient pas du tout. Il devait sans doute sauter ses repas une fois sur deux ... Et puis un jour ils sont parti Dieu sait où et ne sont jamais revenus, en laissant ce chien abandonné dans le jardin. Personne ne voulait s'en occuper ni même tenter de le faire sortir de ce jardin sauvage. Mon père lui a lancé de la nourriture les premiers jours, puis un jour il a pris son courage à deux mains et a ouvert la grille. Le chien est sorti, a grogné sur lui mais ne l'a pas mordu. J'attendais en face, sur le trottoir, et lorsqu'il a traversé et est arrivé à ma hauteur, je lui ai donné la moitié de mon pain au chocolat. J'avais 8 ans, je pense que j'étais inconsciente, évoluant parmi beaucoup de chiens à la maison donc ignorante du danger et je n'ai pas eu peur ... il m'a adoptée tout de suite et mon père, qui n'a jamais pu le caresser une seule fois, a immédiatement décidé de le garder. Il m'a accompagnée pendant 6 ans et c'est moi qui lui donnais sa gamelle chaque soir. Il restait dans le jardin, gardait la maison, était indifférent à nos petits chiens et ne participait pas du tout à notre vie de famille. Il n'aimait pas être touché, il préférait s'asseoir près de moi et regarder ce que je faisais. J'étais la seule à pouvoir lui caresser la tête, mais brièvement, si je m'attardais il grognait pour me prévenir et d'éviter une catastrophe. C'était un chien à moitié sauvage, sans doute à moitié fou de la douleur qu'il a connue avec l'homme, irrécupérable mais pouvant tout de même vivre parmi nous, à sa manière, du moment qu'on le laissait tranquille et qu'on le nourrissait. Il n'a jamais rien demandé d'autre, juste pour mourir, il a voulu attendre que je rentre du collège et que je m'approche de lui, il m'a regardée et il est parti comme ça, sans faire d'histoire, son moment était venu, il était trop vieux.

Wolf reste, dans mon esprit, un chien digne, un chien qui a souffert et qui a appris à vivre en s'interdisant trop de sentiments pour ne plus souffrir ; il m'a aimée, à sa manière, discrètement, sans manifestations, mais quoi que je faisais, il était toujours là. Si je sortais et que je le laissais me suivre, il me chaperonnait à distance, m'observant jouer avec les autres enfants ou faire des courses, et m'attendait tranquillement jusqu'à ce nous reprenions ensemble le chemin de la maison. Et ce n'était qu'au moment où je me retrouvais à nouveau toute seule qu'il se rapprochait furtivement de moi.

Mais très vite, nous avons dû renoncer à tout cela, car il ne marchait pas en laisse et il effrayait pas mal de monde qui s'en plaignait, et le jour où je me suis querellée avec une autre petite de mon âge qui m'a bousculée, Wolf a soudain surgi de nulle part, les yeux fous, et j'ai dû m'élancer vers lui en criant "stop" pour lui faire comprendre qu'il n'y avait rien de grave. Mais les parents de la fillette, qui avaient assisté de loin à la scène, ont prié les miens de ne plus laisser ce fauve circuler sans laisse, et c'est ainsi que Wolf fut privé de ses sorties avec moi qu'il semblait tant apprécier ... Il est donc devenu de plus en plus sauvage en vieillissant, mais nous n'y pouvions pas grand-chose.

Mais l'important, je le sais : ce chien m'aimait, il aurait donné sa vie pour moi, il aurait attaqué pour me protéger, et il a attendu de me revoir avant de mourir. Je ne l'oublierai jamais!
Revenir en haut Aller en bas
 
CONSEILS PRATIQUES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
reptiforum :: LES AUTRES ANIMAUX :: LES ANIMAUX FAMILIERS :: Les chiens-
Sauter vers: